La gastronomie chez les femmes peintres sous l’Ancien Régime.

 

Quand les femmes peintres se mettent à table…

Les disciplines artistiques durant l’Ancien Régime, comptaient quelques femmes peintres : Artemia Gentileschi et Rosalba Carriera, toutes deux originaires d’Italie font partie des plus célèbres. En France, ce sont surtout les noms de Louise Moillon, d’Anne Vallayer-Coster et Élisabeth Vigée-Lebrun qu’il faut retenir. Peu nombreuses, leurs œuvres firent cependant d’elles des artistes reconnues et la peinture alimentaire leur doit beaucoup.

Quel genre d’œuvres représentaient-elles ? Que peignaient-elles ? S’inscrivent-elles dans l’art de leur temps ? Que nous apprennent leurs peintures sur la gastronomie de l’époque ? Comment nous renseignent leurs œuvres sur la place des femmes artistes durant cette période ? Y a-t-il une évolution entre le Grand Siècle et le siècle des Lumières ?

Grâce aux toiles mettant en scène des aliments, des plats, de la vaisselle et autres tables dressées, cette conférence permet de resituer la femme peintre et son rôle.

 

Contact

A propos Sandrine Krikorian

Docteur en histoire de l'Art et guide conférencière, je suis historienne de la Provence et de la cour de France, spécialisée dans la gastronomie et des arts de la table d'une part et le pastoralisme et de la transhumance d'autre part. Je propose des prestations sur-mesure, tous publics (conférences, généalogie, reconstitution culinaire, recherches privées, interventions scolaires) mais également destinées à un public de professionnels (collectivités, entreprises, etc.) et d'experts (expositions, coordination scientifique, écriture d'ouvrages, conseil dans l'élaboration de projets, enseignement supérieur et universitaire, écriture d'articles de presse et communication, préparation d'émissions culturelles, écriture de brochures touristiques, etc.)
Ce contenu a été publié dans Conférences culinaires. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.