Pastoralisme et transhumance dans la Provence du XIXe siècle.

 

Élevage et transhumance des moutons des anciens Provençaux…

 

De tous temps, la Provence fut une terre d’élevage et de transhumance pour les ovins. Au fil du temps, le nombre de bêtes est devenu de plus en plus important. Le XIXe siècle est même celui où l’on a pu parler de surcharge pastorale. Bêtes et hommes étaient omniprésents dans la vie quotidienne.

Quelle était justement la vie des bergers ? Où faisaient-ils paître leurs troupeaux ? Où vivaient-ils et dans quelles conditions ? Quels étaient les chemins de transhumance ? Comment cette dernière se déroulait-elle ? Comment les artistes les ont-ils représentés ?

Cette conférence permet de replonger dans un passé pas si lointain que cela et de comprendre la façon de vivre et de travailler des hommes et des femmes de l’époque.

 

Contact

A propos Sandrine Krikorian

Docteur en histoire de l'Art et guide conférencière, je suis historienne de la Provence et de la cour de France, spécialisée dans la gastronomie et des arts de la table d'une part et le pastoralisme et de la transhumance d'autre part. Je propose des prestations sur-mesure, tous publics (conférences, généalogie, reconstitution culinaire, recherches privées, interventions scolaires) mais également destinées à un public de professionnels (collectivités, entreprises, etc.) et d'experts (expositions, coordination scientifique, écriture d'ouvrages, conseil dans l'élaboration de projets, enseignement supérieur et universitaire, écriture d'articles de presse et communication, préparation d'émissions culturelles, écriture de brochures touristiques, etc.)
Ce contenu a été publié dans Conférences pastorales. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.