Mes livres au format papier

Pour vous procurer Tables des riches, Tables du peuple (2014) : contacter directement l’éditeur (cliquer ici).
To buy Tables des riches, Tables du peuple (2014): contact directly the editor (click here).

Prix Monsieur et Madame Amphoux décerné par l’Académie des Sciences, Lettres et Arts de Marseille (2014).

Quatrième de couverture : La gastronomie provençale. Trois petits mots qui éveillent en nous toutes sortes de sensations et qui aiguisent tous nos sens. A ces paroles, une farandole de plats danse devant nos yeux. Entendez la bouillabaisse frémir ! Évoquez l’aïoli ! Respirez l’odeur des oreillettes ! Mais la cuisine provençale, est-ce uniquement cela ? Bien sûr que non ! On pourrait sans doute dire : il y a aussi les treize desserts ! Certes, certes… Mais pas seulement.. Cette gastronomie provençale ou plus exactement ces gastronomies provençales – car il y en a plusieurs – sont faites au travers de l’Histoire, la grande comme la petite ; et le patrimoine culturel et touristique de Provence possède quelques musées et/ou monuments qui en sont de merveilleux témoignages. Certains sont anciens, comme le château de Tarascon, construit au Moyen Âge et qui doit sa renommée au « Bon Roi René ». D’autres sont relativement récents, comme le musée du Terroir marseillais de Château-Gombert, ou plus encore, comme le musée des Arts décoratifs de la faïence et de la mode, sis au château Borély et le musée Grobet-Labadié pour la ville de Marseille ou encore le Museon Arlaten. Un voyage dans les gastronomies provençales au fil des siècles qui ravira les amoureux de la Provence d’hier comme ceux de la bonne chère d’antan.

Pour vous procurer A la table des élites (2013) : contacter directement l’éditeur (pup@univ-amu.fr).
To buy A la table des élites (2013): contact directly the editor (pup@univ-amu.fr).

Quatrième de couverture : Ce livre, se présentant comme la suite logique du premier ouvrage de l’auteur intitulé Les Rois à table, nous fait pénétrer dans l’envers du décor fastueux et cérémoniel de la Cour de France durant l’Ancien Régime. Toujours de façon pluridisciplinaire en mêlant histoire de l’art, histoire, littérature, théâtre, etc., mais en utilisant l’iconographie comme premier support d’analyse, le présent ouvrage invite le lecteur à découvrir la face cachée du miroir de cette Cour de France lorsque le souverain et ses commensaux mangent en privé. Effets de miroir et mises en abyme rythment l’iconographie gastronomique et font ressortir des questionnements : que résulte-t-il de l’étude de cette iconographie en ce qui concerne les pratiques alimentaires, les goûts et les mentalités ? Et dans quelle mesure peut-elle être considérée comme un reflet de ce qui est vécu réellement au quotidien ? Voici les questions centrales déclinées en des problématiques complémentaires, comme celle dévoilant, pour la première fois, une étude globale et autonome des Menus de Choisy montrant ainsi la place qu’ils occupent dans les arts de la table et ce qu’ils nous apprennent sur la Cour de France durant le règne de Louis XV.

Pour vous procurer Les Rois à table (2011) : contacter directement l’éditeur (pup@univ-amu.fr).
To buy Les Rois à table (2011): contact directly the editor (pup@univ-amu.fr).

Quatrième de couverture : Cet ouvrage présente une vision globale des repas officiels des souverains français de l’Ancien Régime. De la préparation culinaire à la décoration du lieu et de la table en passant par les repas et par l’analyse des comportements et des goûts de l’époque, l’étude se situe à la limite entre histoire et histoire de l’art ; il s’agit d’une étude pluridisciplinaire se fondant principalement sur l’iconographie et complétée par des sources manuscrites et imprimées. Cette interdisciplinarité, incluant différentes disciplines et méthodologies des sciences humaines, permet de traiter plusieurs aspects : les coulisses des repas (métiers, préparation culinaire et nouvelle gastronomie française), les repas et leur déroulement (étiquette, civilité, service « à la française », convives, faste et apparat), mais aussi la décoration de la table (lieu des repas, tables, accessoires et mets).